DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : plusieurs anciens généraux dans le collimateur de la justice

Vous lisez:

Turquie : plusieurs anciens généraux dans le collimateur de la justice

Taille du texte Aa Aa

En Turquie, la justice a lancé ce vendredi un mandat d’arrêt contre une centaine de personnalités dont plusieurs hauts-gradés de l’armée. Ils sont soupçonnés d’avoir voulu organiser un coup d’Etat en 2003.

L’opération était intitulée “Masse de forgeron”. Le complot visait à organiser des attentats destinés à déstabiliser les nouvelles autorités de l‘époque, à savoir l’AKP, issu de la mouvance islamiste.

Parmi les cadres de l’armée qui seraient impliqués dans cette affaire, certains sont en activité, d’autres à la retraite. Il y a notamment Cetin Dogan, ancien chef de la Première armée. Il avait déjà été interpellé en février avant d‘être relâché. Sur la liste des suspects, on trouve aussi l’ancien chef de l’armée de l’air, le général Firtina, et l’ancien chef de la marine, le général Ornek.

Jusqu‘à présent, les accusés ont toujours nié avoir voulu renverser le pouvoir. Certains laissent même entendre qu’avec cette affaire, les autorités politiques, et notamment l’actuel Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, s’efforcent de saper l’influence de l’armée, considérée comme garante de la laïcité en Turquie.