DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le drame de Duisbourg : la faute à qui ?

Vous lisez:

Le drame de Duisbourg : la faute à qui ?

Taille du texte Aa Aa

La chancelière allemande Angela Merkel s’est déclarée “bouleversée” par le drame de Duisbourg.
La toute nouvelle ministre-présidente du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, Hannelore Kraft, élue la semaine dernière, ne veut surtout pas s’avancer sur les circonstances de l’accident.

“Tout cela doit être regardé avec attention, on ne doit pas tirer de conclusions hâtives, explique-t-elle. Le fait est qu’il y avait un goulet d‘étranglement et les organisateurs le savaient, cela devait être pris en compte. Il va maintenant falloir comprendre exactement ce qui s’est passé.”

L’accident était prévisible, estiment pourtant certains. Comme cet homme qui a préféré s’abstenir
de participer à la Love Parade, car il pressentait le pire : “Il y a trois jours, je me suis dit que l’organisateur était stupide de n’avoir prévu qu’un seul point d’entrée à la Love Parade. Vous ne pouvez pas enfermer autant de gens derrière une barrière, ça ne peut tout simplement pas marcher.”

Et le résultat est là : une fête qui tourne à la catastrophe. Et un bilan qui pourrait encore s’alourdir car certains blessés le sont grièvement…