DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire : BP en passe de sacrifier son patron

Vous lisez:

Marée noire : BP en passe de sacrifier son patron

Taille du texte Aa Aa

Tony Hayward emporté par la marée noire. A en croire la presse britannique, BP serait en passe de sacrifier son patron pour tenter de redorer son blason auprès de l’opinion publique. Le conseil d’administration du pétrolier britannique reproche à Tony Hayward sa gestion maladroite de la pire catastrophe écologique qu’aient connue les Etats-Unis. Son départ pourrait être officialisé dès la publication des résultats trimestriels mardi.

Tony Hayward devrait être remplacé par Bob Dudley, un américain originaire du Mississipi, qui occupe depuis juin la direction effective des opérations de colmatage du puits et de nettoyage dans le Golfe du Mexique.

Des opérations qui ont repris dimanche, après deux jours d’interruption, le temps du passage de la dépression tropicale Bonnie.

Les ingénieurs de BP cherchent à présent à condamner purement et simplement le puits en y injectant de la boue et du ciment. L’opération “Static Kill”, c’est son nom, aura lieu début août. Deux puits de dérivation sont par ailleurs en cours de forage.

En attendant, la fuite est enrayée tant bien que mal par un entonnoir.