DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La France "en guerre" contre Al Qaida au Maghreb Islamique

Vous lisez:

La France "en guerre" contre Al Qaida au Maghreb Islamique

Taille du texte Aa Aa

L’exécution de Michel Germaneau par Al Qaida au Maghreb Islamique, ou Aqmi, a déterré la hache de guerre entre la France et l’organisation terroriste.

Une opération franco-mauritanienne jeudi sur une base d’Aqmi n’a pas permis de retrouver l’otage français… Peu après, le groupe, qui a perdu sept membres dans le raid, a annoncé sa mort.

François Fillon, Premier ministre français :
“Nous sommes en guerre contre Al-Qaida. et si nous apportons depuis maintenant de nombreux mois un appui militaire en particulier aux forces mauritaniennes qui combattent Al-Qaeda au Maghreb, nous le faisons bien parce que c’est une menace pour l’ensemble de nos pays”.

Le ministre français des Affaires étrangères s’est, lui, rendu à Bamako pour rencontrer le président malien… Le Mali s’est plaint d’avoir été oublié dans l’organisation du raid contre Aqmi alors même que sa base se trouvait sur son territoire.

La lutte contre le terrorisme islamique au coeur du Sahel, une zone immense et désertique, extrêmement difficile à contrôler, passe par une collaboration étroite entre Mali, Niger, Mauritanie et Algérie, une entente que Paris appelle en tous cas de ses voeux aujourd’hui.

La France affirme qu’elle soutiendra toute action militaire de ces pays contre le terrorisme, et cela devrait d’abord passer par une coopération en terme de formation des armées.