DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Julio César Gálvez : "les choses continuent comme elles ont toujours été depuis plus de 50 ans à Cuba"

Vous lisez:

Julio César Gálvez : "les choses continuent comme elles ont toujours été depuis plus de 50 ans à Cuba"

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain des cérémonies du 26 juillet à Cuba, euronews a rencontré Julio César Gálvez à Madrid, ou il est installé depuis son arrivée il y a 15 jours.
Ce dissident cubain de 66 ans est un ancien athlète qui a fait carrière comme journaliste sportif dans les médias officiels jusqu’en 2001, avant de travailler comme journaliste indépendant.
Suite aux arrestations du 18 mars 2003, il avait été condamné à 15 ans de prison … Nous lui avons demandé d’interpréter le silence de Raúl Castro.

Julio César Gálvez : “Depuis le triomphe de la Révolution cubaine en 1959, jamais Fidel Castro, au cours de sa présidence, de son mandat, n’a manqué de prononcer un discours le 26 juillet, exactement pareil pour Raul Castro… En toute modestie, je pense que c’est une façon pour le régime de La Havane de faire passer ou d’imposer un nouveau message au monde, qu’il y a des changements, qu’il y a des différences, qu’il est possible d’accomplir quelque chose de nouveau, avec des images différentes…. Malheureusement, ce n’est pas comme ça, les choses continuent comme elles ont toujours été à Cuba depuis plus de 50 ans. Peu importe qui fait le discours, le contenu du discours est le même, par conséquent le mandat est le même.

euronews : “Quelles réformes immédiates devrait lancer le régime castriste pour que vous, les dissidents, soyez d’accord avec une levée de la “position commune” européenne vis-à-vis de Cuba?”

Julio César Gálvez : “Le premier changement que doit entreprendre le gouvernement cubain, il est d’ordre politique : nulle part dans le monde aujourd’hui, on ne peut mener des changements économiques ou sociaux s’il n’y a pas de changements politiques, et Cuba a besoin de changements politiques urgents. La situation cubaine est chaotique dans tous les domaines: domaine politique, domaine économique, domaine social. Espérons que le régime saura être capable de comprendre qu’un changement politique est nécessaire, dans l’entente, et dans le dialogue entre cubains.”