DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : l'UE sanctionne, Téhéran fait un geste

Vous lisez:

Nucléaire iranien : l'UE sanctionne, Téhéran fait un geste

Taille du texte Aa Aa

La stratégie du bâton semble porter ses fruits dans le dossier du nucléaire iranien.

Hier, l’Union européenne et le Canada ont adopté un train de sanctions d’une sévérité sans précédent contre Téhéran, visant en particulier les industries gazières et pétrolières, le secteur bancaire et les échanges commerciaux.

Des mesures accompagnées d’un appel au dialogue.

“Notre objectif reste de persuader les dirigeants iraniens qu’il est dans leur intérêt de reprendre les négociations, a déclaré la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton. Sanctionner n’est pas une fin en soi.”

A la surprise générale, peu après cette annonce, l’Iran envoyait un signal positif : son représentant auprès de l’Agence Internationale de l’Energie atomique transmettait une réponse aux questions des Etats-Unis, de la Russie et de la France sur la proposition d‘échange de combustibles nucléaires présentée par Téhéran en mai. Mieux, l’Iran s’est dit prêt à entamer des négociations sans condition préalable à ce sujet.

Les Occidentaux soupçonnent l’Iran de vouloir se doter de l’arme atomique sous couvert de recherche nucléaire civile.