DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cuba : une économie paralysée en mal de modernisation

Vous lisez:

Cuba : une économie paralysée en mal de modernisation

Taille du texte Aa Aa

Plus qu‘à une crise économique, Cuba fait face à une économie bloquée, en mal de modernisation.
Une économie incapable de répondre aux besoins des cubains qui doivent faire appel au marché noir pour acheter et vendre des produits souvent volés dans les dépôts d‘État.

La chute vertigineuse de la croissance – elle est tombée de 12,6% du PIB en 2006 à 1,4% en 2009 -et la crise de liquidité qui a conduit à baisser de 37% les importations ont mis l‘île dans une situation d’urgence.

La force de travail de Cuba, c’est quelque 5 millions de personnes dont la plus grande partie dans le secteur public. Alors que l‘île compte un peu plus de onze millions d’habitants, le gouvernement cubain considère qu’il faut supprimer plus d’1 million d’emplois dans le public. Salaire moyen : l‘équivalent de 14 € par mois.

L‘État, c’est 95% de l‘économie, difficile donc de se reconvertir dans le secteur privé à moins que le gouvernement ne prenne des mesures de libéralisation économique.

Un tableau qui s’est encore assombri avec une récolte de canne à sucre désastreuse cette année, la pire en 100 ans.

Même l’industrie du tourisme ne rapporte plus comme avant. En 2009 le nombre de visiteurs étrangers avait progressé de 3%, mais les revenus du secteur ont chuté de 10%