DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ganic : la justice britannique rejette la demande serbe d'extradition

Vous lisez:

Ganic : la justice britannique rejette la demande serbe d'extradition

Taille du texte Aa Aa

L’ex-dirigeant bosniaque Ejup Ganic ne sera pas extradé de Grande Bretagne vers la Serbie.

Un tribunal britannique a jugé abusive la requête de Belgrade, dénonçant une utilisation de la procédure à des fins politiques.

La Serbie a prévenu qu’elle ferait appel.

Ejup Ganic, 64 ans, avait été arrêté le 1er mars à l’aéroport de Londres-Heathrow à la demande des autorités serbes.

La Serbie l’accuse d’avoir appuyé, en mai 1992, des attaques contre un mess d’officiers de l’armée yougoslave à Sarajevo, puis contre des ambulances dépêchées sur place et enfin contre le convoi militaire qui les évacuait, faisant 42 morts.

Ejup Ganic, alors membre de la présidence tripartite de Bosnie, a toujours nié être impliqué.
Son avocate a fait valoir que les accusations serbes avaient été rejetées par la Cour pénale internationale sur les crimes de guerre dans l’ex-Yougoslavie.