DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hans Blix : "l'invasion de l'Irak était illégale"

Vous lisez:

Hans Blix : "l'invasion de l'Irak était illégale"

Taille du texte Aa Aa

L’invasion de l’Irak était illégale. C’est le point de vue qu’est venu défendre Hans Blix devant une commission d’enquête britannique à Londres.

L’ancien chef des inspecteurs de l’ONU en désarmement a assuré avoir exprimé ses doutes juste avant l’offensive anglo-américaine de mars 2003 quant à la présence d’armes de destruction massive en Irak. En vain. “Ce qui est vraiment important dans cette affaire de contrôle de sites, c’est que, quand nous avons rapporté que nous n’avions trouvé aucune arme de destruction massive, ils auraient dû se rendre compte, à Londres comme à Washington, que leurs sources n‘étaient pas fiables,” a-t-il déclaré.

Les équipes du diplomate suédois ont inspecté pas moins de 500 sites irakiens différents, certains plusieurs fois, sans trouver de preuves suffisantes pour que le Conseil de sécurité de l’ONU cautionne une guerre.

Mais Londres et Washington ont avancé leurs propres renseignements sur des programmes d’armements chimiques, bactériologiques et nucléaires en cours en Irak pour justifier leur intervention.

Reste qu’aucune arme de destruction massive n’a été mise au jour après l’invasion. La guerre a entraîné le renversement de Saddam Hussein et son exécution, puis des années de violences inter-communautaires.

L’enquête britannique doit rendre ses conclusions sur le bien-fondé de l’offensive anglo-américaine à la fin de l’année.