DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce toujours paralysée par une grève des transporteurs routiers.

Vous lisez:

La Grèce toujours paralysée par une grève des transporteurs routiers.

Taille du texte Aa Aa

Ils protestent contre un projet de loi libéralisant le corps de métier.

Le mouvement, qui dure depuis trois jours, entraîne d’importants problèmes d’approvisionnement en carburant mais aussi en produits d’alimentation et en médicaments.

Une situation inacceptable pour le gouvernement grec qui a décidè de réquisitionner les transporteurs routiers afin d‘écarter les répercussions négatives de cette grève.

Le secteur du tourisme, en particulier, est touchè de plein fouet. Et les hôtels redoutent de nombreuses annulations si la grève ne s’arrête pas.

Les conflits sociaux n’ont cessé de se multiplier en Grèce depuis le début de la saison estivale.
La semaine dernière, la grève du zèle des contrôleurs aériens avait entraîné d’importants retards dans les aéroports.
Et il y a un mois, des milliers de touristes, en partance pour les îles, étaient restés bloqués dans le port du Pirée suite à une grève des dockers.