DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Négatifs achetés dans une brocante : ils sont bien de Ansel Adams

Vous lisez:

Négatifs achetés dans une brocante : ils sont bien de Ansel Adams

Taille du texte Aa Aa

Lorsque Rick Norsigian achète il y a dix ans pour 45 dollars plusieurs dizaines de négatifs
photographiques sur plaques de verre, dans une brocante en Californie, il trouve à ces plaques une ressemblance frappante avec l’oeuvre de Ansel Adams photographe du 20ème siècle, célèbre pour ses photos en noir et blanc de l’ouest américain. Dix ans après ces photographies viennent d‘être définitivement attribuées à Ansel Adams et Rick Norsigian est à la tête d’un trésor culturel évalué à 200 millions de dollars : 160 millions d’euros.
“J‘étais allé dans une brocante pour voir un vieux siège de barbier, explique Rick Norsigian, et au lieu de ça j’ai remarqué cette vieille boite. Je pouvais déjà m’apercevoir par sa patine qu’elle était assez âgée”.

Le processus d’identification va prendre plusieurs années et même si la famille d’Ansel Adams conteste toujours l’authenticité de ces négatifs, les experts sont catégoriques.
“Sans l’ombre d’un doute affirme David Street, critique d’art, ça n’a pas été fait au hasard : c’est le fruit du travail d’un groupe d’experts durant 10 ans, pour qu’une équipe d’avocats prouve leur
authenticité devant une cour de justice”.
Rick Norsigian en profite désormais pour vendre chaque tirage au prix de 5.800 euros. Par rapport aux 45 dollars que lui a coûté la boite de négatifs : c’est l’une des marges brutes les plus incroyables dégagées par un photographe dans toute l’histoire de la photographie.