DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Recherche des corps difficile au Pakistan après le crash d'un Airbus

Vous lisez:

Recherche des corps difficile au Pakistan après le crash d'un Airbus

Taille du texte Aa Aa

152 personnes sont décédées hier dans le crash d’un Airbus non loin d’Islamabad au Pakistan. L’avion, qui reliait Karachi à la capitale pakistanaise, s’est abîmé sur une colline probablement à cause des mauvaises conditions météo de la mousson – pluie et nuages épais.

Ce sont les mêmes conditions météo qui compliquent le travail des personnes chargées d’identifier les corps, obligeant les familles à attendre dans l’angoisse :

“Nous attendons depuis hier matin, explique un parent d’une victime. Personne ne me donne d’informations sur mes proches, je ne suis au courant de rien. Tous les corps qu’ils apportent ici sont gravement brûlés”.

Un jour de deuil national a été décrété après cet accident, le plus meurtrier dans le pays depuis 18 ans.

Les pluies diluviennes ce matin ont obligé les autorités à interrompre les recherches. Les boîtes noires de l’Airbus 321 n’ont pas encore été retrouvées.

L’avion, de la compagnie Airblue, n’avait que dix ans et le pilote était expérimenté. Selon certains témoignages, l’appareil aurait survolé Islamabad à une altitude anormalement basse, avant de s‘écraser sur une colline.