DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël: touche pas à ma Gay Pride

Vous lisez:

Israël: touche pas à ma Gay Pride

Taille du texte Aa Aa

A Jérusalem, la Gay Pride s’est déroulée sous le regard de quelques 1 500 policiers israéliens hier. Objectif : empêcher que les manifestants ne soient perturbés par des homophobes issus de la communauté ultra-orthodoxe.

“La communauté gay à Jérusalem est très respectueuse des gens religieux, a souligné un manifestant pris à partie par une jeune orthodoxe. Une partie du message est de révéler aux orthodoxes qu’il existe des gays parmi eux. La population orthodoxe a des gays en son sein et il est très important, pour eux, qu’ils le révèlent.”

Plus loin, le discours est différent.
“Allez jouer en enfer et pas à Jérusalem”, “ la terre sainte n’est pas la terre des homos”, peut-on lire sur les banderoles d’ultra-orthodoxes venus exprimer leur opposition à la Gay Pride. “Les gens qui sont malades, qui font des choses contre la bible, contre Dieu, dans la ville sainte, profanent cette ville”, a estimé l’un d’eux.

En 2005, un juif ultra-orthodoxe avait poignardé trois participants de la Gay Pride de Jérusalem.