DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Entrée en vigueur de la convention contre les armes à sous-munition

Vous lisez:

Entrée en vigueur de la convention contre les armes à sous-munition

Taille du texte Aa Aa

Ces bombes, de la taille de balles de tennis, sont larguées le plus souvent par voie aériennes Elles se répandent ensuite sur de larges surfaces.

5 à 40 % des bombes à sous-munitions n’explosent pas au contact du sol et restent actives pendants des années, durant lesquelles elles peuvent tuer ou blesser des civils. Au Laos par exemple, 300 personnes en moyenne seraient tuées ou blessées chaque année par des sous-munitions larguées pendant la guerre du Vietnam.

La convention les interdisant est donc entrée en vigueur le 1er août. Ainsi que d’autres personnalités, le pape Benoît XVI, s’est félicité de l‘événement, estimant que c‘était une preuve de sagesse de la communauté internationale, et un résultat dans la marche vers le désarmement et les droits humains”.

Les instigateurs de la convention espèrent que son entrée en vigueur poussera les pays qui ne l’ont pas encore signée à le faire. Six mois après son adoption, 107 pays l’ont signée, cependant ceux qui en possèdent l’immense majorité, les Etats-Unis mais aussi la Russie, la Chine et Israël refusent toujours de le faire.

Le stock mondial de bombes à sous-munition est aujourd’hui estimé à un milliard.