DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchétchénie : un nouveau chef pour la rébellion islamiste

Vous lisez:

Tchétchénie : un nouveau chef pour la rébellion islamiste

Taille du texte Aa Aa

Le chef de la rébellion islamiste tchétchène passe la main. A 46 ans, Dokou Oumarov s’estime trop fatigué pour diriger la lutte contre la Russie. Dans une vidéo postée sur son site, celui qui se fait appeler “l‘émir du Caucase” désigne son successeur : il s’agit d’Alsam Vadalov, présenté comme “plus jeune et plus énergique.” Fidèle lieutenant d’Oumarov, il veut lui aussi fédérer les républiques du Caucase au sein d’un Emirat.

La guérilla de Dokou Oumarov avait revendiqué le double attentat suicide qui a fait 40 morts et plus de cent blessés dans le métro de Moscou fin mars.

La rébellion est très active, attaquant quotidiennement les civils et la police russes en Tchétchénie. Sa dernière opération d’envergure remonte au 21 juillet contre une centrale électrique du Caucase nord. Les intérêts économiques russes constituent désormais sa cible prioritaire.