DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affrontements meurtriers à la frontière israélo-libanaise


Liban

Affrontements meurtriers à la frontière israélo-libanaise

La tension est à son comble à la frontière israélo-libanaise. Des affrontements d’une violence sans précédent depuis le cessez-le feu d’août 2006 ont fait cinq morts ce matin : Tsahal a confirmé le décès d’un de ses hauts gradés. Un de ses soldats a également été blessé. Côté libanais, les forces de sécurité font état de deux soldats et d’un journaliste tués par des obus israéliens.

Selon le Liban, tout a commencé quand des soldats israéliens, venus installer des caméras de sécurité, ont tenté d’arracher un arbre côté libanais.

Tsahal se contente d’accuser les Libanais d’avoir ouvert le feu.
La force des Nations unies au Liban, qui supervise le cessez-le-feu, tente de calmer le jeu.

“La priorité immédiate de l’UNIFIL est de restaurer le calme dans la région, a expliqué Milos Strugar, directeur des affaires civiles et politiques de la force de maintin de la paix. Notre commandant de tutelle, le général Bonfanti, est en contact avec les commandants de l’armée libanaise et de l’armée israélienne, et les incite à un maximum de retenue.”

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir en urgence. l’objectif est d‘éviter une autre guerre dévastatrice. Celle de 2006, qui avait opposé pendant 34 jours Israël au Hezbollah libanais chiite avait fait près de 1400 morts, des civils pour la plupart.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pologne: polémique autour d'une croix en bois