DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendies en Russie: la colère des sinistrés

Vous lisez:

Incendies en Russie: la colère des sinistrés

Taille du texte Aa Aa

Plus de 300 nouveaux foyers ont été enregistrés et quelques 45 000 hectares sont partis en fumée en seulement 24 heures. Dans l’ouest de la Russie, les incendies ont fait une quarantaine de morts au moins, et laissé derrière eux plus de 2 000 personnes sans abri. Dans les villages ravagés par les flammes, la colère monte contre les autorités locales, mais aussi contre le pouvoir central.

“ Nous avons besoin de l’aide du gouvernement, dit un sinistré. Le plus important, c’est qu’ils ne nous oublie pas”. Une dame âgée s’alarme: “ Tous mes vêtements chauds ont brûlé, dit-elle. Que va-t-on faire maintenant? Ce feu, c’est pire qu’une guerre”.

Le gouvernement a promis l‘équivalent de 5 000 euros d’aide par habitant sinistré, et de 50 000 euros par maison détruite. Mais beaucoup de Russes ont peur de ne jamais en voir la couleur. Certains villageois ont perdu toute confiance dans les autorités, qui n’ont pas su répondre à leurs appels aux secours, selon eux.

Les pompiers continuent de lutter contre les flammes. Mais le combat ne fait que commencer. Selon les services météorologiques, la canicule exceptionnelle qui touche l’ouest de la Russie depuis un mois ne donne aucun signe de recul.