DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne: polémique autour d'une croix en bois

Vous lisez:

Pologne: polémique autour d'une croix en bois

Taille du texte Aa Aa

Quelques centaines de personnes se sont réunies mardi devant le palais présidentiel polonais pour manifester contre le déplacement d’une croix en bois. Elle avait été installée ici en avril dernier par des scouts, peu de temps après l’accident d’avion qui avait coûté la vie au président Lech Kaczynski et à 95 personnes. Selon les ordres du nouveau président polonais, Bronislaw Komorowski, cette croix de bois devait être tranférée à l‘église Sainte-Anne, toute proche.

Mais les partisans de l’ex-président ne l’entendent pas ainsi. Depuis l’annonce du transfert, ils se réunissent nuit et jour devant le palais présidentiel pour prier, déposer des fleurs ou allumer des bougies. Ils exigent qu’un monument à la mémoire du président soit érigé à cet endroit. Alors, seulement, ils accepteront que la croix soit transférée.

La mort du président Lech Kaczynski avait créé une vive émotion en Pologne, en avril dernier. Mais très vite, une première polémique était née, portant sur le lieu de sa sépulture. Lech Kaczynski a été enterré au Wawel, le panthéon des grands hommes polonais, où reposent les rois de Pologne.