DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'arbre de la discorde était du côté israélien (Finul)

Vous lisez:

L'arbre de la discorde était du côté israélien (Finul)

Taille du texte Aa Aa

Tsahal a envoyé des renforts aujourd’hui à la frontière israélo-libanaise. Les opérations d’abattage ont repris le long de la ligne bleue et le cyprès de la discorde a finalement été arraché. L’armée libanaise, estimant que l’arbre se trouvait de son côté, avait ouvert le feu hier sur les soldats israéliens qui tentaient de le déraciner.

La Force intérimaire des Nations unies au Liban donne aujourd’hui raison à Israël. Selon la Finul, les soldats de Tsahal se trouvaient du côté israélien de la ligne bleue tracée par l’ONU après le retrait israélien du Sud-Liban en 2000. L’armée libanaise a finalement concédé que le cyprès en question se trouvait en territoire controversé.

Les affrontements d’hier ont coûté la vie à quatre personnes : un soldat israélien ainsi que deux soldats et un journaliste libanais.

Ces derniers ont été portés en terre aujourd’hui.

Il s’agit du plus grave incident frontalier entre les deux pays depuis la guerre de l‘été 2006 entre Israël et le Hezbollah chiite pro-iranien.