DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire: l'opération "Static Kill" a été lancée

Vous lisez:

Marée noire: l'opération "Static Kill" a été lancée

Taille du texte Aa Aa

L’opération “Static Kill”, destinée à obstruer définitivement le puits à l’origine de la marée noire, a démarré ce mardi dans le Golfe du Mexique.

Au cours de cet excercice qui devrait durer une à deux journées, des liquides et des matières solides vont être injectées dans le puits endommagé.

Si aucune fuite n’est détectée, du ciment sera alors versé au fond du puits pour servir de bouchon et mettre un terme définitif à la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis.

Au total, 780 000 millions de litres se sont échappés du puits depuis l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon le 20 avril dernier.

Quel que soit le succès de cette opération, qui aurait apparemment de bonnes chances de réussir, une autre, baptisée “bottom kill”, devrait ensuite lui succèder au milieu de ce mois.

En attendant, BP commence à râcler les fonds de tiroir, auprès notamment de ses clients. Car l’addition pourrait être bien plus salée que prévu pour le géant britannique.

S’il est reconnu coupable de négligence par la justice américaine, c’est plus de 17 milliards de dollars qu’il devra débourser.