DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Static Kill" : BP optimiste

Vous lisez:

"Static Kill" : BP optimiste

Taille du texte Aa Aa

Plus de cent jours après le début de la marée noire dans le golfe du Mexique, un premier résultat encourageant.

La compagnie pétrolière britannique BP estime que son opération “Static Kill” a bien démarré. Les boues injectées dans le puits commencent à faire effet : la pression est désormais contenue.

Au final, il s’agit de boucher définitivement le puits d’où se seraient déjà échappés près de cinq millions de barils de pétrole, selon les scientifiques, depuis l’effondrement de la plateforme pétrolière.

Mais les 1.200 Américains qui se disent directement touchés attendent plus.

“Après plus de trois mois de marée noire”, commente cette commerçante, “on ne peut pas dire que tout va mieux à partir d’un premier résultat”.

En Louisiane, certaines zones sont rouvertes à la pêche au poisson ou à la crevette. Les pêcheurs s’en contentent: “Des gens vont peut-être penser maintenant qu’avec son opération de colmatage, BP peut être tranquille. C’est une mauvaise chose, mais la bonne, c’est qu’on peut de nouveau attraper des poissons”.

Un rapport établi par l’agence américaine océanographique et atmosphèrique, publié aujourd’hui, se veut rassurant. Il indique que seulement un quart du pétrole échappé de la plateforme stagne encore dans l’océan ou sur les plages.