DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vague meurtrière à quelques semaines du désengagement américain en Irak

Vous lisez:

Vague meurtrière à quelques semaines du désengagement américain en Irak

Taille du texte Aa Aa

Difficile encore de connaitre le bilan exact des victimes au lendemain de l’attentat survenu mardi soir à Kout.

Selon l’AFP, il y aurait désormais 33 morts et 85 blessés. Seulement 12 morts et 55 blessés rapporte l’agence Reuters.

Un attentat au caractère exceptionnel et cela à double titre. Un : il s’agit de la première attaque terroriste depuis mars 2003 dans cette région située au sud de Bagdad et réputée stable…

Deux : il intervient quelques heures seulement après un discours de Barack Obama.
Le Président américain avait assuré que les troupes américaines allaient bien quitter l’Irak à la fin du mois d’aout… comme promis lors de sa campagne électorale.

Mais voilà, le pays connait ces dernières semaines un regain de violence. Ce qui n’est pas pour rassurer la population irakienne.

Le travail n’est peut être pas totalement terminé comme l’avait affirmé en son temps George Bush…