DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Khirghizstan : une tentative de coup d'Etat déjouée (Bichkek)

Vous lisez:

Khirghizstan : une tentative de coup d'Etat déjouée (Bichkek)

Taille du texte Aa Aa

Regain d’instabilité au Kirghizstan : les autorités assurent avoir déjoué une tentative de coup d’Etat.

A Novo-Pokrovaka, la police a procédé à des tirs de sommation pour disperser 2000 manifestants, des partisans de l’homme d’affaires d’opposition Ourmat Baryktabassov, originaire de cette ville et récemment rentré d’exil.

Dans la capitale voisine, Bichkek, 1500 de ses sympathisants s‘étaient également rassemblés devant le parlement pour réclamer la nomination de leur chef à la tête du gouvernement.

Le ministre de l’Intérieur a affirmé que des grenades, des carabines et des pistolets avaient été distribués à la foule.

Les manifestants se sont dispersés sans opposer de résistance. Ourmat Baryktabassov a quant à lui été arrêté.

Le Kirghizstan est régulièrement confronté à des vagues de violence depuis la révolution d’avril qui a chassé le président Bakiev du pouvoir.

Le pays est dirigé depuis par l‘équipe de Rosa Otounbayeva, qui a promis des élections législatives en octobre, dans le cadre de la transformation du régime présidentiel en démocratie parlementaire, la première d’Asie centrale.

Ourmat Baryktabassov était déjà poursuivi depuis juin 2005 pour avoir tenté de renverser le régime en place à l‘époque. Ses partisans avaient pris d’assaut le siège du gouvernement pour protester contre l’interdiction faite à leur leader de se présenter à l‘élection présidentielle. Ce dernier en était exclu du fait de sa double nationalité kirghize et kazakhe.

Selon Bichkek, le Kazakhstan réclamerait d’ailleurs son extradition pour des crimes économiques.