DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire: dernière phase de l'opération "Static Kill"

Vous lisez:

Marée noire: dernière phase de l'opération "Static Kill"

Taille du texte Aa Aa

Quelques heures après le succès de la première phase de l’opération “Static Kill”, au cours de laquelle de la boue de forage a été injectée dans le puits de pétrole, l’administration américaine a donné son feu vert aux ingénieurs de BP pour la finalisation de l’opération. Du ciment va donc être injecté à l’intérieur du puits, tout au long de la journée, pour le sceller définitivement.

Succès pour BP après plus trois mois d’un cauchemar qui devrait laisser des traces, mais aussi cadeau surprise pour Barack Obama qui fêtait hier ses 49 ans et dont la côte de popularité était en baisse ces dernières semaines.

“Nous tenons à rassurer les habitants des côtes du Golfe et la nation entière que ceci n’est qu’une des phases classiques en cas de marée noire, a déclaré Thad Allen, chargé de la lutte contre la catastrophe pour le gouvernement américain. Il ne s’agit pas seulement de nettoyer l’eau et les plages. Il faut aussi prendre en compte les dommages environnementaux sur le long terme. Il y a encore beaucoup de travail, mais la nature du travail va changer.”

L’opération “bottom kill” prévue au milieu du mois aura bien lieu, malgré ce succès. Il s’agira cette fois de cimenter le puits par le bas, en utlisant deux puits de secours.

Une page douloureuse de l’histoire américaine va pouvoir enfin être tournée.

Mais des inquiétudes demeurent sur les conséquences écologiques de la marée noire, y compris sur le long terme.