DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terrorisme : les dirigeants pakistanais et britannique affichent leur volonté de coopérer

Vous lisez:

Terrorisme : les dirigeants pakistanais et britannique affichent leur volonté de coopérer

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre britannique David Cameron et le président pakistanais Asif Ali Zardari font assaut d’amabilité devant les caméras. Les deux hommes veulent ainsi montrer qu’il n’y a aucune brouille entre leur pays. Et pourtant, il y a quelques jours, David Cameron accusait Asif Ali Zardari de jouer un double jeu en soutenant des activistes islamistes.

A l’issue de leur entretien, les deux dirigeants ont indiqué vouloir aller de l’avant et renforcer leur coopération. “Nous avons rappelé le lien indissoluble qui unit nos deux pays”, a expliqué David Cameron. Et de placer par dessus tout “l’intérêt mutuel” des deux pays. “Au-delà de nos sujets de discussions, il y a notre partenariat stratégique qui sert de cadre pour toutes les questions de coopération, que ce soit les liens commerciaux, l‘éducation et aussi le secteur essentiel de la lutte contre le terrorisme”, a précisé le Premier ministre britannique.

“L’amitié entre nos deux pays ne se brisera jamais quoi qu’il arrive”, a ajouté le président pakistanais. “Les orages vont et viennent, et le Pakistan et le Royaume-Uni resteront côte-à-côte et affronteront toutes les difficultés dans la dignité” a-t-il conclu.

Les deux hommes ont aussi évoqué l’aide internationale au Pakistan en proie à de graves inondations. A ce sujet, plusieurs Pakistanais regrettent que leur président ne soit pas à leur côté mais qu’il soit depuis presque une semaine en déplacement en Europe.