DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Caracas et Bogota prêts à désamorcer la crise diplomatique

Vous lisez:

Caracas et Bogota prêts à désamorcer la crise diplomatique

Taille du texte Aa Aa

Hugo Chavez et Iniacio Lula se sont rencontrés hier à Caracas, aux côtés de Nestor Kirchner, secrétaire général de l’UNASUR, l’union des nations sud-américaines. Objectif de cette rencontre organisée à la veille de la cérémonie d’investiture du nouveau président colombien: montrer des signes d’apaisement dans les relations entre Bogotá et Caracas.

En signe de bonne volonté, Chavez a missionné son ministre des affaires étrangères pour assister à la cérémonie de ce soir.

“Il se rendra à Bogota pour l’investiture du président Santos et chargé d’une mission dont nous avons beaucoup discuté aujourd’hui avec le Secrétaire général Nestor Kirchner, qui se rendra lui aussi à Bogota. Nous sommes très optimistes. Nous devons simplement aller de l’avant.”

Juan Manuel Santos deviendra officiellement dans la soirée président de la république de Colombie. Un fauteuil que lui laisse, à contrecœur, son prédécesseur Álvaro Uribe, resté 8 ans à ce poste et se voyait déjà resigner pour 4 années de plus. C‘était sans compter sur la cour constitutionnelle de son pays, qui a jugé ce 3ème mandat irrecevable.

Santos, qui fut le ministre de la défense d’Uribe, a fait de la réconciliation avec le Venezuela l’une des principales priorités de son mandat.

Chose qui s’annonce difficile compte-tenu de la récente plainte déposée par son prédécesseur à l‘égard de Chavez auprès du tribunal international de la Haye.