DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou toujours envahi par un nuage de fumée

Vous lisez:

Moscou toujours envahi par un nuage de fumée

Taille du texte Aa Aa

L’air est devenu quasi irrespirable à Moscou. Ce matin, la capitale russe s’est une nouvelle fois réveillée avec une chape de fumée grise au-dessus de sa tête, conséquence des incendies de forêt qui s’abattent sur sa région depuis plusieurs jours.

Le port du masque est devenu indispensable, compte-tenu de la concentration d’oxyde de carbone bien supérieure aux limites.

“On utilise des mouchoirs trempés dans l’eau et on se couvre le nez avec, raconte un Moscovite. Il n’y a pas d’autre moyen. A moins d’acheter un respirateur. Espérons que Dieu aura pitié de nous et qu’on pourra bientôt avoir de la pluie.”

Les températures devraient encore avoisiner les 40 degrés aujourd’hui. Déjà livrés à eux même, les Moscovites doivent aussi désormais composer avec une imposante et désagréable odeur de brûlé.

“Les gens sont abandonnés à leur sort ici, à Moscou, raconte une habitante. A mon avis, les autorités devraient sans doute arroser un peu plus les rues. Je suis choquée de voir que personne ne se soucie de nous. Ils devraient peut-être distribuer des masques de protection, parce que les gens ne peuvent pas respirer, nos yeux nous démangent. Ils pourraient au moins donner de l’eau aux gens, faire quelque chose.”

Plusieurs pays comme la France, les Etats-Unis et l’Allemagne ont demandé à leurs ressortissants d‘éviter dans la mesure du possible de se rendre dans la capitale russe jusqu‘à nouvel ordre.

Pendant ce temps, des dizaines de milliers de personnes sont toujours sur le qui-vive sur le front des incendies qui ont déjà causé la mort de 52 personnes.