DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abkhazie et Ossétie du Sud : Medvedev "ne regrette rien"

Vous lisez:

Abkhazie et Ossétie du Sud : Medvedev "ne regrette rien"

Taille du texte Aa Aa

Le président russe Medvedev a effectué dimanche une visite surprise en Abkhazie, à l’occasion du 2è anniversaire de la guerre remportée par la Russie contre la Géorgie, au terme de laquelle deux républiques séparatistes géorgiennes, l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, avaient proclamé unilatéralement leur indépendance. Une indépendance reconnue par la Russie… et trois pays d’Amérique du Sud, dont le Venezuela.

“Notre décision a été difficile et même pénible, mais on voit bien avec le temps que c‘était le bon choix”, a commenté Dmitri Medvedev devant son homologue abkhaze, Sergueï Bagapch. En précisant qu’en cas contraire, “l’existence des peuples d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie était menacée.”

L’intervention militaire de la Russie en territoire géorgien, que le président Medvedev assure “ne pas regretter”, avait été déclenchée en riposte à une offensive de la Géorgie pour reprendre le contrôle de l’Ossétie du Sud, qui réclamait son indépendance. Et cet anniversaire a naturellement aussi été célébré en Ossétie du Sud, où des habitants se sont rassemblés sur la place centrale de la capitale.

La tonalité était bien sûr tout autre dans la capitale de la Géorgie, Tbilissi, où cette date symbolique a également fait l’objet d’un rassemblement et d’un commentaire de la part du vice-Premier ministre Temour Iakobachvili : “Je pense qu’il serait mieux pour le président russe de se concentrer sur ses problèmes intérieurs. Il essaie de détourner l’attention”, a-t-il déclaré.