DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chavez "aime la Colombie"

Vous lisez:

Chavez "aime la Colombie"

Taille du texte Aa Aa

Combattre le chômage et la misère, dans un pays où la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté, et lutter contre la corruption : voilà les deux grandes priorités de politique intérieure du nouveau président colombien Juan Manuel Santos, qui a prêté serment samedi. Et, en matière de politique étrangère, il entend se réconcilier avec ses voisins. “Un de mes principaux objectifs sera de reconstruire nos relations avec le Venezuela et l’Equateur, de rétablir la confiance, la diplomatie et de faire preuve de modération”, a-t-il expliqué.

La modération, ce n’est pas le point fort du président vénézuélien Hugo Chavez, qui a invité le désormais ancien président colombien Uribe à “aller au diable”. “Je suis tout disposé à me rendre en Colombie pour rencontrer le nouveau président colombien, a-t-il toutefois ajouté. Je n’ai aucun problème avec cela. J’aime la Colombie et je serais honoré de fouler de nouveau le sol colombien avec un message de fraternité, de paix, d’intégration et de respect.”

La Colombie accuse le Venezuela de soutenir la guerilla des FARC. Et c’est ce qui a amené le Venezuela à rompre ses relations diplomatiques avec la Colombie le 22 juillet. Le Venezuela accuse, lui, la Colombie d‘être un relais des Etats-Unis dans la région et d’accepter une présence militaire américaine sur son territoire pour assister ses troupes.

Mais les affaires devraient avoir le dernier mot : les deux pays sont liés par des échanges commerciaux s‘élevant à plus de cinq milliards d’euros par an…