DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inondations au Pakistan: plus de 1600 morts


Pakistan

Inondations au Pakistan: plus de 1600 morts

Le bilan des pires inondations de l’histoire du Pakistan s’est encore aggravé. Au moins 1600 personnes ont trouvé la mort ces deux dernières semaines, et près de 15 millions de personnes sont sinistrées.

Les pluies persistantes dans le nord-ouest et le sud du pays ralentissent les opérations de secours, en particulier dans la province du Sindh où l’alerte rouge est toujours en vigueur. L’eau devrait continuer d’y tomber en abondance jusqu‘à au moins mardi.

Le Premier ministre pakistanais, qui s’est rendu sur place ce dimanche, n’a pu que constater l’ampleur des dégâts. Yousuf Raza Gilani a lancé un appel à l’aide internationale.

L’exaspération de la population est à son comble.

“Regardez mon petit bébé, raconte une femme, elle est très malade et a du mal à respirer. Je n’ai nulle part où l’emmener. Je n’ai ni lit ni tente pour dormir. Mes enfants et moi-même vivons à même le sol. Tous mes biens ont été emportés.”

Devant l’ampleur de la situation, l’armée est une nouvelle fois en première ligne, comme après le tremblement de terre de 2005. C’est souvent par hélicoptères qu’est acheminée l’aide, des villages entiers ont ensevelis par des glissements de terrain et sont ainsi coupés du monde.

Plusieurs pays comme les Etats-Unis, l’Italie, la France ou encore l’Australie ont débloqué des aides d’urgence.

Ces inondations ont aussi coûté la vie à plusieurs centaines de personnes en Inde, en Chine ou encore au Népal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nagasaki commémore le bombardement du 9 août 1945