DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mavi Marmara : Benjamin Netanyahu montre du doigt la Turquie

Vous lisez:

Mavi Marmara : Benjamin Netanyahu montre du doigt la Turquie

Taille du texte Aa Aa

“Israël a agi selon le droit international”. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé lundi qu’Israël avait agi ainsi lors de l’assaut contre une flottille d’aide à Gaza. Il a par ailleurs critiqué la Turquie, lors de la première audience d’une commission d’enquête israélienne.

Par le biais de son porte-parole Mark Regev, le chef du gouvernement israélien a précisé avoir dès le début voulu privilégier la voie diplomatique :

“Il y a eu une proposition de la part d’Israël pour que tout le chargement, le chargement civil à bord de ces bateaux soit débarqué dans le port israélien d’Ahsdod ou dans le port égyptien de Al Arish avant d‘être remis aux populations de Gaza. Malheureusement cette activité diplomatique, comme l’a dit le Premier ministre a échoué. Les gens à bord du bateau cherchaient la confrontation”.

Un confrontation meurtrière. Neuf Turcs avaient été tués dans des affrontements avec les commandos de la marine israélienne lors de l’abordage du ferry Mavi Marmara, dans les eaux internationales le 31 mai, alors que le navire tentait de forcer le blocus
israélien autour de la bande de Gaza.

Le Mavi Marmara qui était depuis retenu en Israel a pu être remorqué vers son port d’attache turc. La Turquie désormais mise sur la sellette par Benjamin Nétanyahu, selon lui elle cherchait alors à renforcer sa solidarité avec l’Iran notamment sur le dossier du nucléaire iranien.