DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : 15 millions de personnes touchées par les inondations

Vous lisez:

Pakistan : 15 millions de personnes touchées par les inondations

Taille du texte Aa Aa

Aucun répit au Pakistan. Les inondations battent des records : 15 millions de personnes seraient affectées par les intempéries dans le pays, une crise qui surpasse le tsunami de 2004 ou le séisme à Haiti.

Près de deux milliers de Pakistanais auraient déjà péri dans les inondations et les glissements de terrain. Ici, dans la vallée de Swat, au nord-ouest d’Islamabad, les habitants sont complétement isolés et n’ont d’autre choix que de chercher eux-mêmes les disparus.

Une tragédie collective incarnée ici par le décès de ce petit garçon, noyé par les flots.

“J‘étais à un kilomètre, un kilomètre et demi d’ici, debout dans l’eau”, raconte son père en larmes, “quand un habitant de mon village m’a dit de me rapprocher : “il me semble qu’on voit un pied”, il m’a dit et j’ai reconnu le pied de mon fils”.

Les rescapés sont évacués sur des embarcations de fortune ou par hélicoptère, encadrés par l’armée. Tous dénoncent le manque d’implication du président pakistanais, Asif Ali Zardari, qui n’a pas renoncé à une tournée en Europe alors même que son pays était sous les eaux. Dans ces zones coupées du monde, l’impuissance du pouvoir ne fait que renforcer l’aura des Talibans qui occupent eux le terrain.

L’Inde est également touchée. On dénombre, à présent, au moins 150 morts dans la région du Ladakh. Un bilan qui pourrait encore s’aggraver car des centaines de personnes sont portées disparues. De nombreux touristes étrangers sont évacués de cette zone proche de l’Himalaya, une destination prisée par les adeptes du trek.

Dans ce concert de drames, tous se raccrochent aux histoires miraculeuses, comme celle de cette petite fille de deux ans, arrachée des bras de sa mère par les eaux, finalement retrouvée en hypothermie mais vivante.