DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rwanda: Paul Kagamé grand favori à sa propre succession à la présidence

Vous lisez:

Rwanda: Paul Kagamé grand favori à sa propre succession à la présidence

Taille du texte Aa Aa

Les Rwandais semblent s‘être mobilisés pour cette journée électorale qui doit aboutir à l‘élection de leur président. Les bureaux de vote sont ouverts depuis 6 heures ce matin. Un peu plus de 5 millions de personnes sont concernées par ce scrutin dont l’issue ne devrait pas surprendre. Face à une opposition minimaliste de trois candidats, le président sortant Paul Kagamé est le grand favori.
Déjà très facilement élu en 2003 avec 95% des suffrages, il brigue un nouveau mandat de sept ans.

Sa candidature n’est cependant pas exempte de critiques. Plusieurs partis exclus du scrutin parlent de farce électorale. Paul Kagamé est qualifié de despote par ses détracteurs. Son parti, le Front patriotique rwandais, est soupçonné de faire main basse sur le pays, de museler la presse et de réprimer la dissidence.
En juin, un journaliste a été assassiné. A la mi-juillet, un responsable de l’opposition a été décapité.

Conseillé par l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, Paul Kagamé dirige le Rwanda depuis 1994, quand ses troupes ont mis un terme au génocide contre les Tutsis et les Hutus modérés. Ces massacres avaient fait entre 800.000 et 1 million de morts.