DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un Anglais à la conquête de l'Amazone

Vous lisez:

Un Anglais à la conquête de l'Amazone

Taille du texte Aa Aa

La scène vous rappelle sans doute votre arrivée sur la plage des vacances, mais ce plongeon dans l’Atlantique, au Brésil, Ed Stafford l’attendait depuis plus de deux ans. Il marque la fin de son périple : il a parcouru 6500 km à pied le long du fleuve Amazone.

“Tout le monde m’a dit que j‘étais fou de faire ça”, raconte-t-il. “On m’a dit tellement de fois que j’allais me faire tuer. Mais je ne suis pas mort et je crois qu’on peut accomplir ce qu’on veut si l’on s’en donne les moyens”.

Il était parti le 2 avril 2008 de la source du plus long fleuve du monde, le Nevado Mismi au Pérou. En deux ans, cet Indiana Jones des temps modernes a vécu une épopée à la hauteur des meilleures superproductions américaines.
L’Anglais a du affronter les flèches des Indiens d’Amazonie, il a été attaqué par des anacondas et des scorpions, mordu par des vipères et piqué 50000 fois par des moustiques ou des guêpes, sans parler du régime local…

Fin 2008, il s‘était trouvé un compagnon de route : un péruvien avec qui il a achevé l’aventure.