DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne: zizanie autour d'une croix en hommage à Lech Kaczynski‎

Vous lisez:

Pologne: zizanie autour d'une croix en hommage à Lech Kaczynski‎

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes, principalement des jeunes, ont manifesté hier soir à Varsovie, pour s’opposer à la présence d’une croix dédiée au président défunt, devant le Palais présidentiel.

La croix en bois avait été installée par des nostalgiques de Lech Kaczynski‎, le jour de sa mort le 10 avril dernier, et devait être transférée la semaine dernière dans une église.

Mais des partisans se sont relayés nuit et jour autour de la croix pour l’empêcher.

“180.000 personnes sont venues de toute la Pologne pour nous agresser, raconte un sympathisant de l’ancien président. Toute ça ne serait jamais arrivé si le gouvernement n’avait pas mis son grain de sel là-dedans.”

L’idée de cette manifestation a même fait l’objet d’un groupe sur le réseau social facebook, 7000 personnes y ont déjà adhéré. Une affaire qui a pris une tournure politique quand le président Komorowski, tout juste élu, a évoqué son transfert.

“Notre place est ici, clame un manifestant, tout comme les partisans de la croix, qui défendent quelque chose qui n’a rien à faire là.”

Les partisans de l’ancien président, dont son frère jumeau Jaroslaw Kaczynski, réclament le maintien de ce symbole jusqu‘à la construction d’un monument à sa mémoire, et à celle des autres victimes de la catastrophe aérienne de Smolensk.