DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : des sites nucléaires menacés

Vous lisez:

Russie : des sites nucléaires menacés

Taille du texte Aa Aa

La Russie est bien loin de pouvoir tourner la page des incendies. Même si la situation s’améliore dans une dizaine de régions, la tragédie pourrait bien tourner à la catastrophe, car désormais des sites nucléaires sont menacés. L‘état d’urgence a été décrêté dans l’Oural autour du centre de retraitement de déchets nucléaires de Maïak. L’armée et les pompiers redoublent d’efforts aussi autour des sites de Snejinsk et de Sarov.

Le président russe s’est lui rendu dans la république de Mari-el, à l’est de Moscou, pour apporter son soutien aux sinistrés. Dmitri Medvedev a vivement critiqué la nonchalance de certains responsables.

“Dans la région de Moscou, la population a attendu et attendu le responsable local des forêts mais il n’est pas revenu de ses vacances”, a dit le président, furieux. “Apparemment, tout va bien pour lui et bien il vaut peut-être mieux qu’il reste en vacances.”

Cette carte prise par un satellite de la NASA est éloquente. La Russie s’est transformée en un immense brasier nourri par plus de 500 foyers d’incendies.

Le nombre de décès par jour a augmenté de 30% à St-Petersbourg, il a doublé à Moscou. Et les météorologues ne sont pas optimistes : cette canicule, sans précédent, selon eux, depuis un millénaire, devrait encore faire exploser le thermomètre cette semaine dans la capitale russe avec des températures avoisinant quotidiennement les 40 degrés.