DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Statistique macabre en Afghanistan

Vous lisez:

Statistique macabre en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Le coût humain de la guerre en Afghanistan toujours plus élevé.

L’Onu a constaté une augmentation de 25% du nombre de civils tués par les insurgés et par les forces internationales au cours des 6 premiers mois de 2010. Au total, le nombre de victimes – morts et blessés – a augmenté d’un tiers.

Staffan de Mistura, représentant spécial de l’Onu à Kaboul :

“Qu’est ce que cela veut dire 31 % ? Cela représente en fait au cours de ces six derniers mois 3 268 civils. Des civils afghans qui ont été victimes de ce conflit”.

Si l’on considère dans le détail cette statistique macabre, les insurgés tuent et blessent sept fois plus que les forces afghanes et internationales avec 76% de victimes.

Les bombes artisanales et les attentats suicide — les deux modes opératoires favoris des talibans — sont la première cause de mortalité parmi les civils même si elles ne les visent pas directement mais ciblent le plus souvent les soldats étrangers ou afghans, ou des bâtiments officiels.