DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : les réformes fiscales reportées

Vous lisez:

Turquie : les réformes fiscales reportées

Taille du texte Aa Aa

La Turquie reporte sine die les réformes fiscales attendue pour 2011 par les marchés.

Le gouvernement veut se donner les coudées franches en matière budgétaire à un an des législatives, pour ne pas compromettre ses chances d‘être reconduit.

Cette décision inquiète les agences de notation financière et pourrait retarder d’autant le retour de la note turque en qualité d’investissement.

La dette publique dépassait 45% du PIB en 2009 et s’est encore creusée cette année pour atteindre 2,6 milliards d’euros en juin. Quant au déficit public, il s’affichait à 5,5% du PIB l’an dernier.

Les réformes fiscales se donnaient 10 ans pour ramener la dette à 30 % du PIB et pour diviser le déficit par cinq.

Ankara compte sur la vigueur de la croissance, attendue autour de 6% cette année, pour maintenir le pays à flots jusqu’aux élections.