DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Triste Ramadan au Pakistan

Vous lisez:

Triste Ramadan au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Malgré la situation extrêmement critique, les Pakistanais ont entamé le Ramadan.

Mais jeûner entre le lever et le coucher du soleil s’avère difficile… tout d’abord parce que la nourriture manque et que les jeûneurs mettent leur santé en péril.

“Nous avons démarré notre premier jour de Ramadan avec de l’eau mais maintenant Dieu seul sait comment nous allons pouvoir rompre le jeune”, explique cet homme.

Les plus chanceux obtiennent l’aide du gouvernement. Mais celle-ci est mal organisée et trop peu importante.
Conséquence : il n’y en a pas pour tout le monde.
Sur des millions de sinistrés, moins de 200 000 ont pour l’instant bénéficié de l’aide humanitaire.

“Le Ramadan a commencé et nous n’avons encore rien reçu, se plaint cette femme. Avec quoi va-t-on rompre le jeûne ce soir ? La plupart d’entre nous n’obtiendront rien. Le gouvernement devrait venir et nous donner secours lui même”.

Enfin ,il y a ceux qui ont tout perdu dans les inondations et qui ont du se réfugier dans des écoles, comme ici.

Mais là aussi des problèmes se posent quant à l’hygiène à respecter durant le Ramadan.

“Je suis triste de manquer mon premier jour de jeune, nous dit ce sinistré. Je l’ai toujours respecté dans mon village mais les inondations ont tout détruit. Ici il n’y a pas de salle de bains et je ne peux pas me nettoyer. Alors impossible de faire le Ramadan.”

Le mois sacré des Musulmans est aussi traditionnellement un mois de fete… Mais cette année le cœur n’y sera sans doute pas…