DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles pluies diluviennes en Chine - le bilan s'alourdit

Vous lisez:

Nouvelles pluies diluviennes en Chine - le bilan s'alourdit

Taille du texte Aa Aa

Le ciel ne décolère pas dans l’ouest de la Chine. De nouvelles pluies torrentielles se sont abattues sur les provinces du Gansu et du Sichuan, tuant une trentaine de personnes. Plus de 10.000 autres sont coupées du monde par les inondations et les glissements de terrain.

La rivière Bailong déborde et emporte tout sur son passage : routes, barrages, bateaux et ponts. Les coulées de boue ont altéré son cours et elle traverse à présent plusieurs villages.

Depuis dimanche, les glissements de terrain ont fait plus de 1700 morts et disparus dans ces provinces pauvres et isolées dont le sol a été rendu instable par un séisme meurtrier en 2008. Les experts pointent aussi du doigt les responsabilités humaines. Ces trente dernières années, l’industrialisation à marche forcée s’est faite à coup de déforestation massive, de bétonnage des sols et de constructions de barrages hydroélectriques à tout-va.

Selon Pékin, 45.000 personnes ont été évacuées et sont hébergées sous des tentes, alors que davantage de précipitations sont annoncées.

De quoi compliquer le travail des secours. A Zhouqu, la ville ensevelie par les coulées de boue dimanche, des centaines de personnes sont toujours portées disparues.