DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan: les eaux refluent, les risques sanitaires affluent

Vous lisez:

Pakistan: les eaux refluent, les risques sanitaires affluent

Taille du texte Aa Aa

Les eaux commencent à refluer dans plusieurs zones du Pakistan, meurtri par les inondations tandis que les craintes de maladies affluent du côté des agences humanitaires. Islamabad, qui a confirmé au moins 1 243 décès, estime que 20 millions de personnes ont été touchées. Les dommages sont tels que “les efforts concertés de tous les Pakistanais, l’aide et le soutien de la communauté internationale” sont indispensables, a jugé le chef de l‘état.

Le secrétaire général de l’Onu se rendra ce week-end dans les zones sinistrées.

Les Etats-Unis, qui voient Islamabad comme un allié majeur dans la lutte contre les extrémistes, multiplient les annonces d’aide aux agences humanitaires.

Des agences qui, en plus d’avoir des problèmes logistiques, s’inquiètent des risques sanitaires en raison de la pollution de l’eau. Les cas de diarrhées sont en augmentation. Au moins 96 centres de santé ont été endommagés à travers le pays.

Avec AFP