DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide internationale se fait attendre au Pakistan

Vous lisez:

L'aide internationale se fait attendre au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

C’est le constat qui est fait aujourd’hui après les inondations historiques qui ont frappé le pays.

Les agences humanitaires de l’ONU appellent les pays donateurs à verser le plus rapidement possible la totalité de l’aide promise aux sinistrés, et selon le président pakistanais Zardari, des millions de personnes sont sans abri, sans nourriture et de plus en plus exposées aux maladies.

Un premier cas de choléra a été signalé à Mingora, dans le nord-ouest du Pakistan.

Les inondations ont tué 1.600 personnes, selon des estimations données par les Nations Unies.

Elles ont aussi détruit des milliards d’euros de récoltes et de réserves de nourriture, ce qui représente une perte colossale pour l‘économie pakistanaise.

Ban Ki-Moon est attendu sur place ce dimanche.

Le gouvernement a de son côté annulé les festivités qui étaient prévues ce samedi à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance du pays.

La météo est en voie d’amélioration et aucune forte précipitation n’est prévue pour ces prochains jours. Dans les principales rivières du pays, on note enfin la baisse des eaux.