DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : Poutine s'attaque à la spéculation sur le blé

Vous lisez:

Russie : Poutine s'attaque à la spéculation sur le blé

Taille du texte Aa Aa

Après les incendies, le premier ministre russe, Vladimir Poutine s’attaque à la spéculation sur le blé.

Alors que les feux de forêts et de tourbières donnent des signes de faiblesse aux abords de Moscou à la faveur d’importants orages, la Russie sort d’un mois de sécheresse amputée d’un quart de ses surfaces céréalières.

Lors d’un entretien avec le président de l’agence anti-monopole, le premier ministre russe a lancé un avertissement aux éventuels spéculateurs.

“Il faut que les négociants malhonnêtes comprennent qu’ils feraient mieux de se conformer à la loi sous peine d’amendes qui dépasseront de loin les bénéfices qu’ils pourraient tirer de la spéculation,” a-t-il déclaré.

Le gouvernement est prêt à déverser ses propres stocks de blé sur le marché pour faire baisser les prix.

Le prix du pain a déjà grimpé de 10 % en Russie fin juillet, début août, et ce, en dépit de l’annonce d’un embargo sur les exportations russes de céréales. Il entrera en vigueur dimanche et sera maintenu jusqu’au 31 décembre, au moins.

Conséquence : une flambée des cours du blé sur les marchés mondiaux.