DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Chine s'arrête pour rendre hommage à ses morts

Vous lisez:

La Chine s'arrête pour rendre hommage à ses morts

Taille du texte Aa Aa

Comme un seul homme, un pays pourtant immense stoppe toutes ses activités de loisirs ce dimanche.
La Chine est en deuil. Au moins 10.000 personnes ont rendu hommage aux victimes des glissements de terrain dans le nord-ouest du pays, en se rassemblant sur la place Tiananmen à Pékin. Les drapeaux sont en berne, et toutes les autres manifestations publiques sont proscrites.

“J’espère que les sinistrés vont se relever, dit un homme, comme ceux des temblements de terre de 2008. Le peuple chinois n’a pas peur des difficultés”. “Tout le monde doit faire quelquechose, donner de l’argent ou donner sa force, dit un autre. Tout le monde doit contribuer pour aider la région meurtrie”. Ainsi va la Chine. La solidarité doit aussi être collective. C’est la ville de Zhouqu, dans les montagnes de la province du Gansu, qui a le plus souffert le week-end dernier. Une foule impressionnante s’y est recueillie ce dimanche. Les avalanches de boue qui ont dévalé sur Zhouqu et d’autres villes du Gansu ont enseveli au moins 1.700 personnes. Les recherches se poursuivent mais sans grand espoir après une semaine.