DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une messe historique pour la minorité grecque-orthodoxe de Turquie

Vous lisez:

Une messe historique pour la minorité grecque-orthodoxe de Turquie

Taille du texte Aa Aa

Il fallait être “élu” en quelque sorte pour accéder ce dimanche au monastère de Sümela, niché sur une paroi rocheuse dans le nord-est de la Turquie. Seulement 500 fidèles ont pu assister à la messe célébrée à l’intérieur du monastère par le patriarche orthodoxe en personne, Bartholomée 1er. Cette messe était historique car ce lieu, situé près de Trabzon sur la mer Noire, était interdit au culte depuis 87 ans. Le pouvoir turc l’avait transformé en musée.

“Je suis très excitée et très heureuse car c’est un grand moment pour nous les orthodoxes, explique une Géorgienne. Nous pouvons de nouveau prier sur cette terre d’où viennent nos ancêtres”. “Je suis très satisfait que le gouvernement turc ait donné sa permission pour cette messe, dit un autre fidèle. C’est l‘évènement le plus important depuis que les Grecs ont été chassés de cette région”.

Pendant des siècles, le monastère de Sümela a en effet été un lieu de prière dédié à la Vierge, fondamental pour les Grecs installés au bord de la mer Noire. Sa réouverture au culte est un geste de paix de la Turquie à l‘égard de sa minorité grecque-orthodoxe.