DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Economie : le Japon coiffé au poteau par la Chine

Vous lisez:

Economie : le Japon coiffé au poteau par la Chine

Taille du texte Aa Aa

Le Japon a été relégué au rang de troisième économie mondiale derrière les Etats-Unis et la Chine au deuxième trimestre.

Le produit intérieur brut nippon n’a progressé que de 0,1% par rapport au premier trimestre, soit de 0,4% en rythme annualisé. C’est six fois moins que prévu.
En données nominales, il ressort à 1006,7 milliards d’euros, légèrement en-dessous du PIB chinois.

Certes, les méthodes de calcul sont différentes dans les deux pays. D’ailleurs, le ministre japonais de l‘économie, Satoshi Arai, a relativisé ce bouleversement du classement mondial.

“Etre premier ou dernier, ça ne veut rien dire. Le PIB renseigne simplement sur la santé d’une économie. Notre développement suit de près celui de la Chine et d’autres pays d’Asie,” a-t-il assuré.

L’essoufflement de l‘économie nippone s’explique en partie par la fin des plans de relance qui avaient stimulé la consommation, notamment dans l’automobile.

Dans les rues de Tokyo ce lundi, les Japonais hésitaient entre amertume et philosophie. “Pour moi, c’est évident : le Japon a implanté des usines en Chine où il s’est fait voler sa technologie !” déplorait un passant. “La raison de ce résultat est que les sud-Coréens comme les Chinois travaillent plus dur que les Japonais,” estimait un autre, fair play. Et une femme d’ironiser, non sans humaour : “Je crois qu‘à partir de maintenant, mes enfants devraient apprendre le chinois.”

La piètre performance du deuxième trimestre a dopé le yen qui retrouve plus que jamais son statut de valeur refuge. La devise nippone s’est appréciée de 10% face au dollar depuis début mai. Une menace pour les exportations, moteur de l‘économie japonaise.