DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ex-dictateur grec, Dimitrios Ioannidis, est mort

Vous lisez:

L'ex-dictateur grec, Dimitrios Ioannidis, est mort

Taille du texte Aa Aa

Il était membre de la “dictature des colonels” grecs au pouvoir entre 1967 et 1974.
Dimitrios Ioannidis est mort ce lundi matin des suites de problèmes pulmonaires. Il avait 87 ans.

Il avait été transféré dimanche soir dans un hôpital d’Athènes depuis la prison où il purgeait une peine de réclusion à vie pour haute trahison.

Dinitrios Ioannidis était l’un des instigateurs du coup d’Etat du 21 avril 1967 qui imposa une dictature au pays jusqu’en 1974.

Chef de la police militaire de la junte, c’est sous ses ordres que l’armée investit l‘école polytechnique d’Athènes en novembre 1973, noyant dans le sang une révolte étudiante qui menaçait le régime. Il prit le pouvoir quelques jours plus tard.

En 1974, l’armée turque envahit Chypre. La ligne “Attila” partage toujours aujourd’hui l‘île en deux, conséquence d’un coup d’Etat, instigué par Dimitrios Ioannidis contre le Président Chypriote, Monseigneur Makarios.

La dictature de Dimitrios Ioannidis s’effondre durant l‘été de cette année là.

Ironie du sort, il est mort le jour de l’anniversaire de la proclamation d’indépendance de Chypre. C‘était il y 50 ans, le 16 août 1960.