DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bucarest réplique à Moscou

Vous lisez:

Bucarest réplique à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Oeil pour oeil dent pour dent.
C’est ainsi qu’on pourrait qualifier la réaction de la Roumanie après l’arrestation d’un de ses diplomates accusé d’espionnage en Russie. Lundi, Moscou renvoie un diplomate roumain, Bucarest fait de même le lendemain, et déclare persona non grata un diplomate russe de même rang. Il a été sommé de quitter le pays dans les 48 heures. Auparavant, le ministère des affaires étrangères avait affirmé que l’arrestation de Gabriel Grecu était une violation grave de la convention de Vienne.
Les services de sécurité russes avaient donc annoncé avoir arrêté cet homme en flagrant délit alors qu’il aurait tenté d’obtenir des informations militaires secrètes d’un citoyen russe.
Les relations diplomatiques entre les deux pays ont connu des tensions depuis que la Roumanie à décidé d’accueillir sur son territoire des éléments du bouclier anti-missiles américain.