DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Recrudescence de la violence en Irak

Vous lisez:

Recrudescence de la violence en Irak

Taille du texte Aa Aa

L’attaque suicide contre un centre de recrutement de l’armée irakienne a fait 59 morts hier. Un attentat qui intervient à deux semaines de la fin officielle de la mission de combat de l’armée américaine en Irak.

Pour Christopher Hill, ambassadeur sortant des Etats-Unis à Bagdad, l’armée irakienne devrait néanmoins être capable de prendre le relais progressivement. Selon lui, les extrémistes ont moins de soutien aujourd’hui :
“Al Quaïda en Irak n’est pas capable de contrôler un seul immeuble ou quartier contrairement à auparavant. Je ne crois pas qu’ils aient beaucoup de soutien, au contraire, il y a un grand de rejet face à leurs actions”.

L’attentat d’hier est le plus meurtrier depuis le début de l’année en Irak. Sur le terrain, la tension monte et les insurgés ont à plusieurs reprises attaqué des soldats irakiens, alors que politiquement, 5 mois après les élections qui n’ont pas permis de dégager une majorité, la formation d’un gouvernement est dans l’impasse.