DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Wikileaks ne veut mettre personne en danger"

Vous lisez:

"Wikileaks ne veut mettre personne en danger"

Taille du texte Aa Aa

Voilà pourquoi avant de mettre en ligne 15 000 nouveaux documents militaires confidentiels sur la guerre en Afghanistan, le site internet a demandé une aide au décryptage à l’armée américaine.

Celle-ci serait prête à apporter son aide pour retirer certaines informations sensibles. Wikileaks l’affirme.

Pas du tout, répond l’armée. “Le Pentagone n’est pas intéressé par des négociations en vue de parvenir à une version asseptisée de documents classés”. Fin de citation.

Mettra ou ne mettra pas en ligne? La question est plutôt là. Le mois dernier déjà, le site avait dévoilé 77 000 documents confidentiels sur la guerre en Afghanistan. La fureur des autorités militaires américaines avait alors été à la hauteur de la tempête médiatique déclenchée.